Afghanistan: après l'attaque d'une école, le représentant de l'ONU appelle à protéger les enfants

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan a condamné aujourd'hui l'attaque d'une école de la province de Kunar, qui a causé la mort de six enfants et blessé 14 personnes.

« Nos pensées vont aux familles et amis de ceux qui ont souffert de ces attaques atroces » a déclaré Tom Koenigs, dans un communiqué de presse publié aujourd'hui à Kaboul par la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

« Dans toutes les cultures et traditions, il est universellement accepté que les femmes et les enfants doivent être tenus à l'écart des conflits », a-t-il souligné. « Il est révoltant que ce principe ne soit pas respecté en Afghanistan ».

« Les enfants ont un droit fondamental à l'éducation et il ne peut y avoir aucune justification à de telles attaques dictées par la haine. Je veux répéter clairement que les enfants d'Afghanistan ne doivent pas être la cible de telles violences et doivent être laissés en paix », a ajouté le représentant des Nations Unies.

« Nous sommes convaincus que toutes les communautés afghanes et la communauté internationale vont se joindre à nous pour condamner de telles atrocités » a-t-il conclu.

Selon des rapports de presse, cette école située à Asadabad, dans l'est du pays, a été touchée par une roquette. Quelque 200 élèves étudiaient en plein air quand l'engin a explosé dans le jardin de l'école.

pdf: http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=12188&Cr=afghanistan&Cr1...

Country: 
Tags: 

Please note that these reports are hosted by CRIN as a resource for Child Rights campaigners, researchers and other interested parties. Unless otherwise stated, they are not the work of CRIN and their inclusion in our database does not necessarily signify endorsement or agreement with their content by CRIN.